Moleres un artiste poignant à fotograph@Fronton

L'artiste espagnol livre une œuvre poignante.

L'artiste espagnol livre une œuvre poignante. () Fernando Molères est invité d'honneur au festival Fotograph@Fronton cette année. Il est né à Bilbao, en Espagne, en 1963. En voyageant pour son travail d'infirmier, en 1987 au Nicaragua, Moleres commence à approcher la photographie et en apprend par lui-même les rudiments. Durant les années 1990, il combine son travail d'infirmier avec de longues périodes de déplacement et s'abandonne à ses projets photo, tels que les enfants au travail, qui a duré plusieurs années et l'ont emmené dans de nombreux pays. Ses photos ont été publiées dans un certain nombre de publications internationales, comme Stern, Le Figaro Magazine, Le Monde 2, La Republica, Io Donna, The Independent et The Sunday Times Magazine. Moleres publie deux livres et a eu plus de 20 expositions personnelles à travers le monde. Ses honneurs incluent un film de l'année 2011, deux derniers prix du World Press Photo (en 2008 et 1998), un W. Eugene Smith Grant, un Erna et Victor Hasselblad Foundation Grant, et un prix de Lucie Award 2012 Deeper perspectives, entre autres. Moleres est maintenant basé à Barcelone. Pour l'exposition photo frontonnaise, il propose au public une œuvre touchante sur les détenus de la Sierra Léone. La vie carcérale, le système judiciaire et pénitentiaire de ce pays dans son plus simple apparat. Un choc pour l'artiste comme il le précise : «Mon arrivée dans la prison centrale de Freetown en Sierra Léone a été dure, j'avais peur : un blanc avec un appareil photo seul face à 1300 détenus vivant dans des conditions terribles, et des gardiens peu nombreux et désarmés.» Un témoignage de douleurs et d'émotions pour provoquer ou atteindre le visiteur à découvrir au salon photo tout ce week-end à l'Espace Gérard Philipe. Le salon Fotograph@Fronton c'est également une grande exposition à la médiathèque municipale et chez les commerçants du village, une autre au château de Capdeville avec le club photo mais aussi Jean Dieuzaide dans la salle de réception. Fotograph@Fronton le rendez-vous incontournable du mois de mars.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/16/1583822-moleres-un-artiste-poignant-a-fotograph-fronton.html